Le sexe anal pour les débutants

  • par

La sodomie n’est pas uniquement la pratique des homosexuels ou des modèles du site pornographique. C’est une activité sexuelle qui plaira à votre partenaire, sauf qu’il ne faut pas la forcer ou la prendre par surprise, mais la préparer.

Le sexe anal fait mal

C’est pour cette raison qu’il faut se préparer. De préférence, un couple qui se connaît depuis longtemps et vit ensemble sous un même toit, dort ensemble, peut en tirer du plaisir avec le sexe anal. Il y a beaucoup de signes, de sentiments, et de compassion qui se déroulent durant la séance.

Se préparer mentalement

Dès le matin, vous devrez chouchouter votre partenaire, dire des mots d’amour, et l’exciter à l’avance. Vous pouvez choisir un lieu plus romantique, par exemple vous louer un chalet loin de la ville, dans un coin tranquille. Préparez le lit, mettez des pétales de fleurs, du parfum, des bougies pour garder la chaleur, des huiles essentielles pour un massage, de la bonne musique, du vin, etc. Achetez une de ces lingeries fines très sexy que vous trouverez sur les boutiques love en ligne. Soyez galant, allez là chercher au bureau, et faites qu’elle soit à son aise, même si vous savez qu’elle a peur.

Commencer la sodomie

La femme doit manger correctement et faire sa selle trente minutes avant la pénétration anale. Pour ce faire, vous n’êtes pas pressé, regardez des films, dansez, buvez, chantez et amusez-vous. Faites des préliminaires, embrassez-là, caressez-là, titillez ses zones érogènes, jouez avec ses seins, etc. Vous pouvez utiliser des sex toys pour préparer à l’acte. En sexe anal, le lubrifiant anal est très important. Et puis les préservatifs qui doivent être de différentes couleurs et odeurs.

Elle vous dira quand elle est prête, elle doit le faire par son propre gré. Ce n’est pas la peine qu’elle se met à quatre pattes, juste votre position habituelle pour que vous voyiez son visage.

Utilisez le lubrifiant pour mouiller l’anus, jouez avec un, deux, puis trois doigts, ou avec un anal-toys, puis allez-y doucement. Arrêtez quand elle fait des grimaces ou qu’elle a mal.